Écrasé de manioc au poulet fumée

Hello Kitchen, ça fait longtemps que je ne suis pas venue par ici. J’espère que vous allez bien malgré le reconfinement qui va s’allonger.

Malgré tout, nous avons le droit de sortir faire des courses alors voici une idée recette à mettre de côté pour votre prochaine liste de course aux saveurs afro créoles.

L’idée c’est de remplacer les pommes de terre avec du manioc.

Ingrédients:

3 tubercules de manioc (soit environ 1kg500)
1/2 poulet fumé
2 gousses d’ail râpés
1 gros oignons
1 piment végétarien
Thym
Sel
Poivre et 2 feuilles de laurier

Préparation:

Couper vos tubercules de manioc en large tranche puis éplucher.

Les mettre à cuire dans une marmite d’eau salé soit (1/2 c à s) et les feuilles de laurier durant 1h.

Émietté votre poulet fumée dans un saladier, ajoutez les oignons et le piment végétarien haché, l’ails râpés, le thym, le sel, et le poivre.

Mélanger bien le tout puis verser dans un plat allant au four.

Une fois le manioc cuit, l’eau de cuisson à nettement réduit (garder le jus de cuisson) et retirer les feuilles de laurier.

Sans vous brûler, vous devez écraser grossièrement les morceaux de manioc avec l’eau de cuisson.

Prenez le temps de bien retirer les filaments du manioc.

Il ne vous reste plus qu’à verser l’écrasé de manioc sur le mélange de poulet fumé puis mettre votre plat au four durant 30 minutes.

Votre plat est prêt, le dessus a une belle couleur dorée.

Pour l’accompagnement, je recommande une simple salade verte ou une salade de crudité.

J’espère que cette recette vous donnera envie de découvrir le manioc autrement.

Accras aux gombos et cabillaud

Hello Kitchen Lovers, je vous propose une nouvelle recette d’accras à base de gombos et cabillaud cette fois-ci. Parfait pour l’apéritif ou en plat accompagné d’une salade. Avec ou sans piment, voyage garantie aux saveurs afroantillaises.

Très simple à réaliser voici ce qu’il vous faut juste ci-dessous.

Ingrédients:

250g de gombos hachés
300g de cabillaud cuit
350g de farine
1 sachet de levure chimique
2 piments végétariens hachés
1/2 c à c de piment en poudre
1 c à c de grain de cumin
1 c à c de thym
2 c à c de sel
1 c à c d’ail semoule
Une pincée de coriandre en poudre
Une pincée de poivre noir
1 cube de poisson (facultatif)
350ml d’eau

Préparation:

Rincez vos gombos, couper les extrémités puis hacher le tout.

Dans un grand saladier, versez le gombo haché, ajouter le reste des ingrédients puis bien mélanger le tout.

Dans un bain d’huile chaude, déposé des cuillerées de pâtes puis les faire cuire 2-3 minutes des deux côtés jusqu’à obtenir une jolie couleur dorée.

Récupérer vos accras à l’aide d’une écumoire puis les déposer sur du papier absorbant.

Selon vos goûts, vous pouvez accompagner vos accras d’une sauce pimenté ou intégrer un piment haché qui pique directement dans la pâte avant cuisson.

Bonne dégustation.

Brandade de morue créole

Hello Kitchen Lovers, j’espère que vous allez bien par ici, pour ma part je suis contente de vous retrouver avec une nouvelle recette. Une brandade de morue au plus proche de ce que j’ai pue déguster en Guadeloupe. Ma belle-vous dira sûrement qu’il manque la chapelure 😉 et à part mon fils qui n’est pas fan, tout le reste de ma troupe valide.
Résultats 6/7 à la maison.

💡Bon à savoir : En faisant des recherches, j’ai étée surprise d’apprendre que la brandade est originaire de Nîmes 🇨🇵. Bien que la morue (cabillaud séché et salé) soit présent dans la gastronomie du Portugal 🇵🇹 j’ai cru à tord pendant longtemps que c’était une spécialité portugaise 😲.

C’était la minute culture générale 😅, revenons à la recette qui nous rassemble aujourd’hui.

Ingrédients:

600g de morue
1kg de pomme de terre
2 c à s de persil haché
3 branches de cives hachées
2 oignons hachés
1 piment végétarien haché
Poivre
Thym
1 c s d’huile
Sel
250 ml d’eau
150 ml de lait
1 c à s d’huile

Préparation :

Faire tremper la morue dans une marmite d’eau toute une nuit.

Le lendemain, changer l’eau puis faite bouillir la morue 30 minutes. Dans une autre marmite, faite bouillir vos pommes de terres 30 minutes également.

En attendant préparer le reste des ingrédients.
Rincez les cives, le persil et le piment puis les hacher.

Épluchez les oignons puis les hacher également et mettre le tout de côté.

Égouttez l’eau de la morue et de vos pommes de terre avec précaution pour ne pas vous brûler. Laissez-les tiédir.

Prenez le temps de bien émietter la morue afin de bien retirer toutes les arêtes.
Ensuite éplucher vos pommes de terre puis les placer dans un grand saladier.

Ajoutez, à vos pommes de terres le persil, cives, poivre, l’eau et le lait. Réduire le tout en purée avec un presse purée.
💡(vous pouvez aussi mixer le tout dans un mixer, mais là texture sera plus lisse).

Faire revenir dans un fond d’huile , la morue émiettée avec le piment haché, les oignons haché et le thym. Quand les oignons sont bien colorés, ajoutez un demi verre d’eau pour faire un fond de sauce.

Ajoutez le mélange de morue à votre purée de pommes de terre puis bien mélanger le tout.

Versez votre bradande dans un plat allant au four, étalez bien le tout puis faire dorer au four 30 minutes à 180°C.

Votre brandade de morue créole est prête à être déguster accompagné d’une salade verte.

Bonne dégustation.

Jalousies aux pommes, confiture de goyave et citron vert

Hello Kitchen Lovers, une nouvelle recette aujourd’hui direction les caraïbes.

Jalousies aux pommes, citron vert et confiture de goyave. Nostalgique de mes vacances en Guadeloupe, cette confiture est devenue un incontournable dans mes petits-déjeuners et goûter amélioré. J’ai voulue tester les célèbres pâtisseries, les jalousies aux pommes… puis finalement j’ai rajoutée quelques petites touches ensoleillées.

Voici le résultat, j’espère que ça vous plaira comme à nous.

Ingrédients:

2 pommes
De la confiture de goyave
1 sachet de sucre vanillé
1 citron vert
4 pâtes feuilletées

Préparation:

Bien laver et éplucher vos pommes. Découpez-les en lamelles de 5 millimètres ou moins puis les mettres dans un bol arrosés du jus de citron vert.
Sur une plaque recouverte de papier cuisson, déposez des rectangles de pâte feuilletée.

Ajoutez de la confiture de goyave, trois lamelles de pommes et du zeste de citron vert.

Découpez vos secondes rectangles de pâte feuilletée, faite des insisions puis recouvrir les premiérs rectangles en prenant soin de bien souder les bords.

Saupoudrez tous vos feuilletés de sucre vanillé puis cuire au four 20 à 25 minutes à 180°C.

Vous pouvez les déguster tiède ou froid. Vous aurez en bouche un mélange croustillant, sucré et acidulé.

J’espère que vous serez séduit par se mariage de saveurs.

Tapioca au lait de coco

Hello Kitchen Lovers, je vous parle aujourd’hui d’un de mes goûters d’enfance.

Le tapioca est fait à partir des racines du manioc. Je lui donnerai un léger goût de patate douce.
Le tapioca est utilisé en Amérique latine, en Asie, dans les îles.
Vous pouvez le trouver sucré ou salé, chaud ou froid, selon les pays.

Moi je le consomme comme du riz au lait, en dessert ou au petit déjeuner.
Une recette sans gluten et sans lactose.

Ingrédients:

100g de tapioca
100g de Sucre en poudre
1 gousse de vanille coupée en deux
400ml de lait de coco
1 c à c de coco râpé
500ml d’eau tiède

Préparation:

Faire tremper vos billes de tapioca dans l’eau tiède 30 minutes.

Après 30 minutes, vos billes ont gonflées.

Versez le tout dans un fait-tout puis ajouter les autres ingrédients.

Mélangez régulièrement la préparation à feu moyen durant 5 minutes.

La préparation doit réduire et s’épaissir .
Les billes doivent doubler de volume et devenir transparentes.

Éteindre le feu, recouvrir et laissez reposer.

Retirez la gousse de vanille et servir tiède.

Libre à vous de déguster votre tapioca froid ou chaud.

Vous pouvez ajouter des fruits frais, un coulis de fruits, des morceaux de biscuits.

Bonbons manioc

Hello Kitchen Lovers, aujourd’hui je vous propose un voyage culinaire direction l’île de la Réunion. Une spécialité réunionnaise sucré à base de manioc pour un goûter pleins de saveurs.

C’est tout simplement la recette de ma maman que je dégustais étant enfant et que je prépare à mon tour à mes enfants.

Les ingrédients:

1,4 kg manioc râpés
2 œufs
150g de farine
150g de sucre en poudre
1 sachet de sucre vanillé
2 pincées de cannelle en poudre
Le zeste d’une demie orange
2 c à s de rhum

Instructions

Épluchez vos tubercules de manioc puis les râper.

Dans un saladier, mélanger tout les ingrédients avec le manioc râpé.

Dans une marmite chaude, faite chauffer un bain l’huile.

Déposez des galettes de manioc puis les laissez dorer des deux côtés durant 2 minutes chacuns.

Récupérer vos galettes à l’aide d’une écumoire puis les déposez sur un plat recouvert de papier absorbant.

Les déguster encore chaud avec une pluie de sucre glace pour plus de gourmandises.

Note:

-Vous pouvez remplacer le rhum par de la liqueur à base d’anis.
-Vous pouvez remplacer le zeste d’orange par du zeste de citron.
-Vous pouvez remplacer le sucre en poudre par du sucre roux (cassonade).

Bouchons réunionnais

Bonjour kitchen lovers, si vous me suivez depuis un moment, vous savez que je suis en partie reunionnaise et donc je prendrais plaisir à partager des spécialités créoles sur mon blog.
Après en avoir fait plusieurs, j’ai réussie à ajuster une recette qui me convient à 100% c’est donc évident que je la partage avec vous.

Aujourd’hui je vous parle de bouchons réunionnais. Il faut savoir qu’entre la période d’esclavage, de colonisation et d’immigration, la cuisine réunionnaise est à l’image de son île, c’est à dire un brassage de culture entre la France, l’inde et la Chine.

D’inspiration chinoise, les bouchons se composent d’une farce à la viande que l’on enveloppe dans une pâte fine à base de farine de blé, farine de manioc, blanc d’œufs, sel et d’eau.

Bien que j’ai une préférence pour la farce au poulet, vous pouvez choisir de la viande de bœuf ou de porc qui devront tout même cuire quelques minutes de plus ou encore une farce aux légumes ou crevettes.

  • la pâte est très simple à faire mais il faut avoir le coup du pour avoir une fine épaisseur régulière, alors n’hésitez pas à vous procurer de la pâte Wonton déjà prête en épicerie asiatique, c’est les pâtes à raviols.

Ingrédients:

40 feuilles de pâtes Wonton
Un verre d’eau

Pour la farce:

500g de blanc de poulet
50g de cives hachés
2 gousses d’ail râpés
3 c à s de sauce soja
2 c à s de farine de manioc
2 c à c de gingembre frais râpé
Poivre

1 c à s de sauce Nuoc nam

2 c à c de glutamate /Vet-sin (facultatif).

*quelques zestes de combava si vous n’aimez pas le gingembre.

Préparation de la farce:

Avant toutes choses, je vous recommande de mixer la viande, si vous n’avez pas de hachoir à viande.

Dans un bol, déposez votre viande hachée ou mixée avec la totalité de vos ingrédients.

Mélanger tout simplement le tout.

Préparez deux plateaux, un servira à la préparation, l’autre servira à déposer les bouchons.

Sur un plateau, déposez vos carrés de pâtes Wonton puis déposez au centre une cuillère à café de farce.

À l’aide d’un pinceau ou au doigt, étalez une fine quantité d’eau sur les bords de vos carrés puis formez vos bouchons comme sur les photos.

Une fois terminé vous avez 2 solutions:

1) Pour la congélation:

Attendre que les bouchons remontent à la surface ( c’est assez rapide, 2 à 3 minutes) puis les récupérer à l’aide d’une écumoire. Déposez les sur un plat et laissez refroidir pour ensuite les congeler directement sur le plat. Une fois durcit au congélateur, récupérer vos bouchons pour les mettre en sachets.

*il vous suffira de sortir uniquement la quantité voulu et les cuirent à la vapeur 15 à 20 minutes si c’est une cuisson sur gazinière ou 30 minutes avec un appareil à vapeur. Évidemment vous surveillerez la cuisson selon votre choix car si c’est trop cuit, la pâte se casse.

2) Pour une dégustation rapide:

Attendre que les bouchons remontent à la surface ( c’est assez rapide, 3 minutes) puis laissez-les cuirent pour un total de 20 minutes.

Les récupérer à l’aide d’une écumoire.
Déposez-les sur un plat.

Mangez-les encore chaud accompagné avec une sauce piment ou de la sauce soja.

Voilà c’est tout pour moi, n’hésitez pas à me faire part de vos questions en commentaire pour plus de précisions. Je vous souhaite par avance une bonne dégustation.

Nb: si vous souhaitez faire la pâte maison, il vous faudra 250g de farine de blé, 1 c à s de farine de manioc, 1 pincée de sel et 1 blancs d’œuf.

Mélangez le tout puis ajouter en plusieurs fois 120 ml d’eau.

Mélanger le tout. Vous devez avoir une pâte homogène et élastique. Laissez reposer 30 minutes au frigidaire.

Diviser la pâte en 6 patons, sur une surface fariné, étaler finement un pâton sur 3 millimètres d’épaisseur.

Découpez des carrés puis déposer une cuillère à café de farce au centre.

Former vos bouchons comme indiqué plus haut et procédez à la cuisson de votre choix.

Sauce piment

Bonjour kitchen lovers, je vous propose aujourd’hui une sauce pimentée que je réalise souvent. Nous avons 2 façons de la manger. Soit en accompagnement soit en marinade pour viande ou poisson.

C’est une sauce qui se réalise avec des produits frais et que nous conservons presque 2 semaines au frigidaire. C’est dans notre culture à la maison de comsommer du piment pendant nos repas ou dans la préparation de nos plats. De ce fait, nous varions le choix des piments et surtout la dose.

Ingrédients

3 oignons
50 ml de vinaigre blanc ou le jus d’un citron
100 ml d’huile
8 Piment antillais
1 c à c de sel
1/2 c à c de poivre
20g de gingembre frais

Préparation:

Il vous suffira juste de mettre tous vos ingrédients dans un blender afin de les mixer finement.

Versez votre mélange dans un bocal en verre propre et sec.

Votre sauce est prête à être consommée.

Les vertus du piment :

Vitamine C, B6 et K
Source de fer, de cuivre, de manganèse.
Favorise la perte de poids grâce à son effet coupe-faim, améliore la digestion. Il réduit les risques de maladies cardio-vasculaires, il a des effets diurétiques, prévient le diabète…

Les scientifiques ont trouvé une substance appelée (capsaïcine) dans les piments fort qui détruit les cellules cancéreuses du pancréas et du poumon.

Cependant attention: le piment peut avoir des effets indésirables pour les personnes au système digestif fragile.

-apparition d’hémorroïdes
-brûlures d’estomac
-remontées acides

Il paraît que le lait et le pain calme les effets pimentées dans la bouche mais je ne peux pas vous le confirmer car j’y suis habitué.

Le flan coco antillais

Bonjour mes Kitchen Lovers, je vous propose aujourd’hui un incontournable des Antilles, le célèbre flan coco.

Suite à mon séjour chez ma belle famille en Guadeloupe, j’ai apportée avec moi différentes recettes que je partagerai avec vous sur mon blog petit à petit.

Une recette vraiment simple, rapide à réaliser mais qui demande un peu de patience avant dégustation.

Bataille-Food-Logo-new-300x300

Tout d’abord je suis contente de participer à nouveau au défi culinaire, la Bataille food qui désormais fusionne à la battle food, mais je vous en parlebolus en détail en fin de recette.

IMG_7842

Ingrédients:

  • 3 œufs
  • 1 boite de lait concentré sucré (300 ml)
  • 1 boite de lait de coco (400 ml)
  • 50g de coco râpé
  • Quelques zeste de citron vert
  • 1/2 c à c de cannelle en poudre
  • 1 pincée de noix de muscade en poudre
  • 100g de caramel liquide

IMG_7838

Préparation:

Allumez le four à 180°C.

Dans un moule à cake, versez du caramel liquide dans le fond du moule.

Dans un saladier, mélanger à l’aide d’un fouet les œufs, le lait concentré sucré, le lait de coco, la coco râpé, le zeste de citron vert, la cannelle et la noix de muscade en poudre.

IMG_7847

Versez le mélange sur le caramel liquide puis placer votre moule à cake dans un plat remplie d’eau.

IMG_7849

Cuire votre flan au bain marie pendant 45 minutes.

Pour vérifier la cuisson, il suffit de plonger à cœur la lame d’un couteau. Si la lame ressort sèche, votre flan est cuit.

Après cuisson , laissez votre flan refroidir hors du four puis placez-le au frigidaire durant 3 heures minimum.

Démoulez délicatement votre flan sur un plat, et dégustez-le bien frais.

C’est un pur délice qui fait honneur aux saveurs des Antilles.

IMG_7836

La bataille est un défi culinaire. Il s’agit d’un rendez-vous mensuel qui se tient tous les premiers mercredis du mois à 18H.
Il a été imaginé par Jenna du blog Bistro de Jenna
et Valérie du blog 1.2.3. Dégustez est l’administratrice du défi dont voici la page Facebook su même nom bataille Food

La marraine de cette édition est Michèle du blog Croquant-Fondant-Gourmand

Le thème de cette édition est le citron.

Je vous invite à découvrir les réalisations des autres participants ci-dessous.

1 – SamarMes inspirations culinaires
2 – ThithoadLes délices de Thithoad
3 – MichellePlaisirs de la maison
4 – Valérie1.2.3.Dégustez
5 – Jenna – Bistrot de Jenna
6 – Mam’sMam’s…Qu’est ce qu’on mange?
7- FabienneFamoh
8 – Virginieça ne sent pas un peu le brulé là?
9 – DelphineOh, la gourmande..
10 – JacreRecettes de Jacre
11 – PonponLa cuisine de Ponpon
12 – Petit BonhiumPopote de petit_bonhium
13 – BéaLes petits plats de Béa
14 – AuroreAurore’s Bakery
15 – MiaPinceau et Maryse de Mia
16 – MarieJalousie
17 – VivianeQuoi qu’on mange?
18 – CatalinaLe blog de Cata
19 – HélèneKeskonmangemaman?
20 – NataliaSucre et épices
21 – ÉmilieÉmilie Sweetness
22 – AssiaGourmandise Assia
23 – SylvieLa table de Clara
24 – NatlyUne cuisine pour Voozenoo
25 – DyenDyen’s kitchen
26 – LinaChaud Patate
27 – Laure et MélanieDouble portion
28 – ChristinePause nature
29 – ValérieFramboises et bergamote
30 – MichèleCroquant-Fondant-Gourmand

Crème de maïs antillaise

o0tgx2MX-amqwEe1ulR5GFq2TGw@500x272

Bonjour Kitchen Lovers

Aujourd’hui je participe au défi culinaire: « Recette autour d’un ingrédient #42 » créer  les  bloggeuses Samar, du blog mes inspiration culinaires et Soulef du blog amour de cuisine .

La marraine de cette édition est Soulef du blog Amour de cuisine a choisie comme thème « Le Maïs sous toutes ses formes» .

Mais voilà, un soucis technique m’est tombé dessus et je suis dans l’incapacité total de vous partager les photos, je cherche une solutions pour les récupérer au plus vite.

Avec beaucoup de tristesse, je partage avec vous cette délicieuse recette aux saveurs des Antilles.

 

Ingrédients:

150g de semoule de maïs
300g de lait concentré sucré
1 gousse de vanille coupée en deux
1 c à c rase de cannelle en poudre
1 c à c de zeste de citron vert
2 bouchons de rhum
1L d’eau

Préparation:

Faire chauffer l’eau avec le sucre, la gousse de vanille, la cannelle et le zeste de citron vert.

Quand l’eau est bien chaude, ajouter le lait concentré. Bien mélanger puis retirer la gousse de vanille à l’aide d’une écumoir.

Récupérer toutes les graines de vanille avec le dos d’un couteau.

Ajouter à la préparation puis verser la semoule et le rhum.

À feu moyen, mélanger le tout jusqu’à épaississement de la crème.

Remplir des ramequins avec la crème de semoule encore chaude.

À déguster tiède.

Si vous n’avez pas de lait concentrée.

Vous pouvez conserver vos crèmes refroidis au frigidaire (les recouvrir de papier film).

Bonne dégustation.

 

Je vous invite à découvrir les réalisations des autres participants ci-dessous: